24 juillet 2007

C'est baclé mais tu t'en fous.

Flo donc, avait décidé qu'on irait attendre pendant 10 heures le concert d'Arcade Fire aux arènes. Des fois qu'ils avancent le truc ou quoi, on sait jamais. C'est avec entrain qu'on s'est construit une cabane de draps et comme c'était des draps blancs on avait l'air pur, en plus on mangeait des fruits et on lisait sagement le dernier Harry Potter.

Deux copines de Flo nous ont rejoint et on a putifié sur des connasses fans des Artic Monkeys: "ouais han, comme Arcade Fire passe en premier j'espère qu'après ceux qui sont venus pour eux ils se casseront."  TG conn*sse, anyway you got pwned , vous aviez tellement tort, Arcade Fire jouait en dernier.

Vers 19h, on nous laisse entrer, donc je trace ma race, je bats les filles de 15 ans qui sont encore saines, alors que j'ai mes Birkenstock défoncées (c'est de la faute de Nina, ça, je suis pas aussi inconsciente pour porter volontairement des tongs lors de concerts) et on est front row, nous 6 (ah oui on est 6 au final) juste devant, juste au milieu.

La première partie c'est Truc Hammond Junior, un gars des Strokes, c'est sympas mais je m'en fous, parce que son guitariste il a l'air très débile mais il est très beau. Puis, comme Flo a les yeux partout, elle me montre Win, Will, Jeremy et Régine d'Arcade Fire qui sont entre les gradins et la fosse tout à droite, donc je les contemple plus que ce que j'écoute.

Ensuite, le drame. Artic Monkeys, tain, mais comment c'était nul. J'en pouvais plus. Les filles juste derrière nous ont disparu au bout de deux secondes, éjectés par les pogos. Flo et moi on soupire devant l'inactivité du groupe sur scène et je me mets a danser comme le frère dans Little Miss Sunshine et donc ceux de derrière ils étaient pas contents donc ils essayaient de tirer mes cheveux mais pas beaucoup parce que ce sont de vils couards. Après j'ai dansé le disco, après, vers la fin du set, j'ai fait coucou à Win qui était caché et il m'a souri, et wah  j'étais contente c'était les plus belles 3 secondes de toute ma vie.

Après disons 40 minutes d'installation de la scène pour Arcade Fire, le groupe arrive, c'était merveilleux, encore une fois et voilà maintenant j'ai la flemme d'écrire, j'aime pas trop dire du bien, non j'aime pas trop ça en plus tiens je vais finir le dernier Harry Potter.

Posté par PirateJenny à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur C'est baclé mais tu t'en fous.

Nouveau commentaire