13 juillet 2007

De l'art de s'occuper

Comme je suis étudiante stagiaire, on doit penser qu'il faut me laisser tranquille. J'en demandais pas tant. J'ai absolument rien à faire, à part boire du café et m'instruire sur Wikipédia qui est maintenant mon sauveur.

Quand le patron arrive, par contre, je fais semblant de travailler. Je fronce les sourcils en regardant l'écran, j'imprime des trucs inutiles, je bois du café sans quitter les yeux de l'écran. Si jétais lui, je me ferais toucher une prime rien que pour l'effort que je fais pour montrer que je veux mais que je peux pas. Est-ce de ma faute si on trouve rien à me faire faire? On m' suggéré d'apporter les cafés mais j'ai refusé parce que c'était contraire à la charte des secrétaires que Laure m'a montré: "Il faut savoir dire non." Alors bon.

Du coup je me suis pré-inscrite en LLCE Anglais, je reste à la fac, je sais, c'est la loose, mais c'est la seule orientation envisageable avec ermite et comme maintenant j'ai une vie sociale convenable, ça me ferait chier, quand même, de vivre de rien, avec rien sur la peau, je veux être un homme préhisto! Je veux jouer du tam tam tam tam!!!! (c'est Polnareff qui m'a dit ça)

Avec Laure, ma copine stagiaire, on fait des batailles d'élastiques et on en a coincé dans les lampes bizarres du plafond, ça donne un style, mais on feint l'innocence et l'étonnement.

Sinon, hier, y a des Suisses qui m'ont étonnée, ils sont bizarres les Suisses, ils ont l'air sain, mais ils sont bizarres. Bref, Stimmhorn, c'est bien, même ,si ça m'a un peu endormie sur la fin.

J'ai un peu rien à faire là.

Avec Flo le week-end prochain, on va acheter le nouveau Harry potter en anglais pour le lire pendant les 8 heures d'attente du concert de Arcade Fire à Nîmes, parce que nous on fait pas les choses à moitié, on déconne pas, on avait déjà attendu 5 heures en mars à Manchester pour le même groupe. Seulement, il devait faire 4 degrés et on avait pas de nouveau Harry Potter, juste des prunes et de l'eau donc bof. J'ai failli mourir de froid, fer serious, je ne connaissais pas le froid avant Manchester, c'était tout nouveau pour moi.

Après, je ferai ma spoileuse et je vous raconterai comment Harry est mort, comment Dumbledore revient, comment Rogue n'est pas méchant tout ça tout ça.

Myspace nous perdra tous, Myspace nous vend, Myspace permet de spyer, mais parfois, on nous vole *notre justice, notre jugement, notre prétention*.  On est des trend-setteuses anonymes. For real.  Drama queen pour si peu, je sais, je m'aime.

Posté par PirateJenny à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur De l'art de s'occuper

Nouveau commentaire