17 juin 2007

Vacances (ou pas)

La fac, quand c'est fini, c'est frustrant. On se fait un peu avoir. Parce que quand on est en vacances, on sent pas le changement du tout.

On pourrait me dire que c'est parce que j'ai rien glandé et vous ne serez pas loin de la vérité mais pas assez proches quand même. Alors moi j'vous demande: Quand est-ce que je vais me sentir en vacances? Est-ce qu'il faut d'abord que je me tue à la tâche pour renaître ensuite sur le sable chaud? Est-ce que je suis au maximum de mes capacités de glandouille? ca m'inquiète un peu. Et pourtant, je suis en vacances. A croire que j'ai besoin d'un psychanalyste. Ou d'un article sur moi, super long, drole et witty dans Cosmo. Ca doit faire à peu près pareil (mais en mieux).

Ca fait deux jours que je mange exclusivement des légumes du poissons, et des fruits. Donc je me sens saine (bon, on compte pas les dragibus). Et je me dis que j'ai une allure badass, parce qu'inside, y a des fibres qui restructurent mon corps et que du coup je peux enlever mon slim sans défaire le bouton.

Jeudi soir, je vais sauter de joie, pleurer de joie, crier de joie, chanter de joie, jeudi soir, je vais voir les World/Inferno. Je me sens défaillir. Venez, hein ce'st gratuit. 8h00 Salle Glaz'art @ Paris.

Ah! Et j'aime Renan Luce aussi.

18:48 Lien permanent | Commentaires (1) | Envoyer cette note

01/06/2007

Trouvez-en un vous même. De titre.

J'écoute How it ends de DeVotchka et maintenant ça sera inévitable, je penserai à Little miss Sunshine. Ce film est bien. On voit la tête de Nietzsche au moins 5 fois et y a du DeVotchka tout le long, sans la voix de Nick Urrata ok, mais deVotchka quand même. Et je me dis: "Alex tu as fait ce film, mais on a pris ton idée" Bon j'en veux pas à celui qui a fait ça, parce que moi j'avais pas l'argent pour.

Si un jour vous voyez un film avec un personnage fan de Mike Brant et des World/Inferno*, bande son par les mêmes artistes, eh bien vous saurez, vous saurez que je suis restée assez passive pour qu'on continue à piquer mes idées.

Bon, mardi, j'ai raté mon épreuve de philo du judaïsme, mais ne le sachant que jeudi, Ben, Elo et moi sympathisons avec la Kro de très tôt à très tard.

Mercredi, j'ai un regain de conscience et je révise parce que je me dis " C'est pas en ayant répondu à 5 questions sur 10 que tu vas avoir la moyenne" Puis, la folie Heroes s'empare de Fatima, Elo et moi. Claire Bennet, Peter et Nathan Petrelli,Hiro Nakamusa, Isaac Mendez, Mohinder Suresh, Nikki&Jessica, Parkman font partie de notre vie. Sylar nous fait peur et j'ai envie de lui exploser sa gueule. On finira la saison jeudi en début d'aprem.

Jeudi, jeudi, jeudi, c'est le drame (ou pas), j'apprends que je suis au rattrapage. "Ah tiens? m'étonnais-je, 5 questions n'auront pas suffit à me donner la moyenne. Alors jeudi, Eloïse (qui a eu 16 cette tepu), m'embarque et fait semblant de m'aider à faire semblant de réviser. Puis bon, je vous raconte pas la célébration de la veille des partiels parce que Maman lit toujours le blog et que je lui ai dit que je révisais (oopsie)

Aujourd'hui, étant sous-pression, je retiens vite les cours, je passe mon orale, le prof a toujours ses yeux bleus océan, je m'imagine lui faire un massage crânien sur les bords de la mer adriatique, on parlerait de liberté dans la relation, alors il me laisserait porter mon maillot de bain une pièce rose à pois blancs et au-dessus de nous, le soleil couchant accompagnerait la lecture de la Chema. Il mettrait sa kippa, je mettrais la table, et il me parlerait de Milka, la belle-soeur d'Abraham, qui était pas si vache et je lui ferais du pied, en gardant mon air pur et innocent que j'avais adopté en A638. Bon, j'ai validé, quoi.

Et là j'écoute Gogol Bordello et je me sens l'âme manouche.

*(C'est très possible)

Posté par PirateJenny à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Vacances (ou pas)

Nouveau commentaire